Une chronique à lire dans le journal

"Gens de Morvan"

Glux-en-Glenne: un hommage au compositeur Jean Françaix dans le cadre de la 43e Fête des myrtilles

 

Glux_Hommage_Franaix._ArthemusLe village morvandiau de Glux-en-Glenne a pris place dans la très longue liste des 589 événements organisés en 2012 dans 35 pays sur quatre continents pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance du compositeur manceau Jean Françaix, décédé en 1997.

Glux_Hommage_FranaixSamedi 4 août, dans le cadre de la 43e Fête des Myrtilles et du 6e festival Artemus, le quatuor à cordes du festival composé de Aramis Monroy, Léo Belthoise, Clara Belthoise et Susana Fernandes a interprété, à l'Église Saint-Denis, quelques pièces de ce maître de la musique contemporaine trop peu reconnu et joué dans sa patrie, selon les membres du Cercle des Amis de Jean Françaix qui ont entrepris depuis vingt ans de pallier à la diffusion de ses œuvres.

« Jean Françaix est plus connu à l'étranger que dans son propre pays » se désole Etienne Avice, président du Cercle des Amis de Jean-Françaix. C'est lors de voyages professionnels aux États-Unis que le désormais conseiller municipal de Glux -en-Glenne découvre la musique du compositeur. Originaire du Mans, comme le maître, Etienne Avice le rencontre à son retour en France et décide la création de l'association. (Pour tous savoir sur Jean Françaix, accéder au site officiel : www.jeanfrancaix.org/ )

Glux_Hommage_Franaix._E_Avice_MarceauDans l'hommage rendu au compositeur à Glux-en-Glenne, Étienne Avice a tenu à associer le souvenir de Blanche Françaix, l'épouse du compositeur décédée en 2010 , « violoniste de talent qui a sacrifié sa carrière pour celle de son mai et à laquelle honneur a été rendu le 18 février dernier avec le baptême d'une rose « Blanche Françaix » inventée par les Roseraies Guillot et parrainée par la Princesse Caroline de Hanovre ».

La Fête des myrtilles dans le cadre de laquelle était inscrit cet événement inscrit aux Commémorations Nationales, a une nouvelle fois drainé des milliers de visiteurs vers le plus haut village de la montagne morvandelle.
Cette année, en raison des gelées qui ont brûlé les pieds d'airelles, les organisateurs avaient dû se tourner vers l'Ardèche pour se procurer les 200 kg de fruits sauvages nécessaires pour confectionner les 8.000 tartelettes.

L'affluence qui a quelque peu souffert samedi après-midi de la neutralisation des routes d'accès provoquée par le rallye d'Autun – Sud Morvan s'est amplement rétablie dimanche avant le déclenchement des orages.

 
EnglishFrenchGermanItalianRussianSpanishChinese (S)

S'abonner aux news

Photos de Jean Francaix