Communiqués de Presse

2012 - Célébration Nationale  du compositeur

Jean Françaix

http://www.jeanfrancaix-centenaire2012.org

Les interprètes du compositeur se mobilisent partout dans le Monde en rendant hommage à Jean Françaix pour le centenaire de sa naissance.

Encouragé, lorsqu'il n'avait que 11 ans, par Maurice Ravel, à entreprendre le "difficile métier de compositeur" et par la suite élève de Nadia Boulanger, il composa plus de 230 œuvres, dont pas moins de 16 musiques de ballets, en collaboration avec de célèbres chorégraphes comme Leonid Massine (pour les ballets russes), George Balanchine, Serge Lifar ou Roland Petit. Ce qui lui valut de travailler avec des écrivains comme Jean Anouilh et Michel Tournier, pour les livrets, et des peintres comme Raoul Dufy ou Leonor Fini.

Il réalisa la musique de plusieurs films de Sacha Guitry qui, un jour que Jean Françaix était venu lui jouer au piano quelques illustrations musicales qu'il venait de composer pour le film "Napoléon" lui fit ce compliment définitif : "Vous avez tout, l'inspiration, la science et l'intelligence".

Tout récemment, Gabriel Yared, célèbre et brillant compositeur de musique de film écrivait: "L'écoute de la musique de Jean Françaix aura beaucoup contribué à mon éveil à la beauté, à la perception de la construction musicale, de l'équilibre et du raffinement" et "Jean Françaix est un merveilleux compositeur qui sait magnifiquement écrire avec une science parfaite et une verve pétillante".

Ses œuvres orchestrales furent dirigées par tous les grands chefs qui ont marqué le XXème siècle, de Paul Paray, Charles Munch, à Georges Prêtre et Seiji Ozawa, en passant par Herman Scherchen et Herbert von Karajan, sous la direction duquel il joua lui-même son propre Concertino pour piano, sans oublier Manuel Rosenthal qui créa un nombre important de partitions orchestrales : deux opéras et son oratorio "l'Apocalypse selon St Jean" constituent assurément les œuvres majeures de son catalogue.

Quant à sa très prolifique musique de chambre, elle fut, et est toujours, jouée par les interprètes les plus renommés. Le célèbre Baryton allemand Dietrich Fischer-Dieskau vient d'ailleurs d'enregistrer, en tant que récitant, une œuvre de Jean Françaix inspirée de Rabelais: "Les Inestimables Chroniques du bon géant Gargantua".

Il fut l'ami de Francis Poulenc, pour qui il orchestra, à sa demande, "l'Histoire de Babar" ; et proche d'Henri Dutilleux, qui lui remit, en 1992, le Prix Arthur Honegger et à qui il succéda, jusqu'à sa mort en 1997, en tant que président du jury du prix de composition musicale "Prince Pierre de Monaco".

Dans un film qui lui a été consacré après sa disparition par Raymond Pinoteau, le philosophe Michel Serres termine ainsi un hommage auquel Jean Françaix aurait été sensible : "Et on peut le considérer, pour son époque, comme le meilleur représentant de la tradition et des sources françaises et probablement le compositeur qui, personnellement et à beaucoup d'autres, nous a donné le plus de plaisir".

Visitez le site de son centenaire : à ce jour, près de 500 événements sont annoncés en 2012 dans plus de 22 pays, U.S.A., Royaume-Uni, Japon, Allemagne, Grèce, Nouvelle-Zélande, Australie, Italie, Canada, Espagne, Belgique, Suisse, Pays-Bas, Danemark, Suède, Finlande, Israël, Géorgie, République Tchèque, Monaco et France bien sûr.

Cette commémoration officiellement retenue parmi les CÉLÉBRATIONS NATIONALES 2012 et d'ampleur INTERNATIONALE vous permettra de faire découvrir, à vos lecteurs ou auditeurs, le très riche patrimoine musical légué par Jean Françaix, un des plus prolifiques compositeurs français.


Contact  : 09 52 87 12 28
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.





 


EnglishFrenchGermanItalianRussianSpanishChinese (S)

S'abonner aux news

Photos de Jean Francaix